Chargement...

L’artichaut dans le coeur

Plougrecant, Mai 2013

Sur la presqu’île sauvage de Plougrescant, les touristes sont nombreux à chercher la célèbre petite maison entre deux rochers, et les ostréiculteurs s’affairent, mais l’activité agricole, principalement la culture légumière, n’est pas délaissée. Mai 2013, Gildas et Yves-Marie Le Quéré, père et fils, récoltent l’artichaut, le plus gros, le Camus de Bretagne, dans leur champs, avec vue sur mer. Il y a deux ans encore, ils le ramassaient un panier sur le dos, aujourd’hui ils ne sauraient se passer de la remorque télécommandée. Mais les artichauts se coupent toujours au couteau avant d’être balancés dans la remorque. Un travail maîtrisé comme une chorégraphie. Au hangar, la récolte est conditionnée, étiquetée, avant d’être livrée à la coopérative locale et expédiée à Rungis.

 

1-IMG_0306 2-IMG_0316 3-IMG_0204 4-IMG_0329-2 5-IMG_0197 6-IMG_0258 6-IMG_0323-2 8-IMG_0261 9-IMG_0336 10-IMG_0346

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :